L’Association américaine des orthodontistes, gold standard au niveau international, dit « no later than seven », c’est-à-dire « au plus tard à 7 ans ». Cette raison est motivée par le fait que la plupart des malocclusions, si interceptées chez les enfants, peuvent être corrigées avec des appareils simples et efficaces. Cela ne signifie pas que nous allons mettre l’appareil chez tous les enfants de 7 ans mais qu’à 7 ans c’est bien de faire une première consultation orthodontique. N’oublions pas qu’en Suisse, le Service Dentaire Scolaire est très efficace et intercepte déjà des cas sévères selon un indice de gravité croissante.